Le stress et l’anxiété sont deux choses distinctes. Commencer par comprendre la différence pourra vous aider à gérer les deux.

 

Pour beaucoup d’entre nous, la journée moyenne de travail, c’est un peu comme diriger un numéro de cirque combinant plusieurs talents. Jongler avec les échéances, franchir la corde raide de la politique de bureau, apprivoiser les lions, traiter avec les multiples personnalités de votre patron.

Étant donné ce à quoi nous sommes tous confrontés tous les jours, il n’est pas surprenant que plus de 560 millions de personnes souffrent de dépression et de troubles anxieux dans le monde, dont beaucoup vivent avec les deux. Il est donc probable que beaucoup de vos collègues (et au moins une des personnalités de votre patron) soient également confrontés à l’anxiété au travail.

Une partie du problème qui se cache derrière l’anxiété, consiste à lutter contre les émotions engendrées par cette inquiétude. Nous avons tous expérimenté la sensation de brûlure dans le bas du ventre qui apparaît lorsque vous acceptez un autre projet, même si vous travaillez déjà à pleine capacité.  Comme nous avons tous vécu la panique de la dernière minute pour terminer un document alors que la date limite effrayante et déchirante arrive trop rapidement à l’horizon.

Stress vs. Anxiété

Beaucoup d’entre nous pensent que l’anxiété est identique au stress. Bien que les deux soient souvent liés et parfois indissociables, le stress a tendance à disparaître si vous vous attaquez à la source du problème. L’anxiété, elle, est le fardeau psychologique du corps : elle existe seule et peut durer longtemps après que vous ayez résolu le problème du déclencheur stressant. Faire face à ce sentiment de terreur permanent demande du temps et de l’énergie. C’est comme avoir deux emplois. Et quiconque jongle entre deux emplois sait que performance et productivité sont les premières à en pâtir.

Une étude récente de l’Organisation mondiale de la santé a révélé que de tels troubles anxieux coûtent 1 000 milliards de dollars par an à l’économie mondiale. Cette perte de productivité peut se manifester de deux manières :

  • En absentéisme : selon cette étude, les personnes souffrant de problèmes de santé mentale s’absentent de leur travail 5% de plus que les autres.
  • Dans le présentéisme : la productivité des employés baisse.

Pourquoi la distinction est-elle importante ? L’anxiété durable ou chronique au travail doit être traitée comme un problème de fond, plutôt que comme une conséquence du stress. Vos inquiétudes ne disparaîtront pas si vous vous contentez de prendre des vacances ou d’aller au spa pour un massage bien mérité (bien que cela contribuera certainement à la réduction votre stress).

 

Libérez-vous du fardeau de cet état anxieux en 3 étapes

  1. Partagez votre problème – Quel que soit la forme que revêt votre problème, il est important de savoir que vous n’aurez pas à lutter seul contre l’anxiété au travail. La première étape pour augmenter votre productivité consiste à partager la charge. Comme dit le proverbe, « Un problème partagé est un problème réduit de moitié ».
  2. Faites une cure de désintoxication numérique – Programmez régulièrement du temps dans votre journée de travail, à l’abri du brouhaha et des notifications incessantes de vos boîtes de messagerie et comptes de réseaux sociaux. Être en ligne 24 heures sur 24, ça tape sur le système. Détendez-vous et prenez même votre soirée complète, sans technologie.
  3. Recadrez votre anxiété – Vous pouvez perdre beaucoup de temps et d’efforts à essayer de vous libérer de vos inquiétudes. Au lieu de cela, recentrez toute cette énergie anxieuse accumulée et canalisez-là avec enthousiasme vers ce sur quoi vous travaillez. Laissez-vous être revitalisé plutôt que surchargé

 

Taskworld est l’outil idéal pour vous décharger d’une grande partie du stress de la gestion de tous vos projets, et effectuer vos tâches avec à la fois plus d’efficacité et de zénitude.

 

Si cet article vous a aidé, n’hésitez pas à nous le dire en commentaire. 

Publié par Taskworld

Créez votre Espace de travail, qui s'apparente à votre bureau virtuel. Puis, invitez vos collaborateurs. Ensemble, vous pourrez créer et partager vos projets en transversal, constituer des listes de tâches, assigner des tâches, en assurer le suivi et mettre en place une date de début et une date d’échéance pour tenir les délais. Grâce au tableau de bord, vous disposerez d’une vision claire des progrès de vos projets et de la charge de travail de chacun.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s