Focus sur les 5 compétences que chaque Chef de projet devrait posséder aujourd’hui.

La gestion de projet est une grande responsabilité qui ne doit pas être prise à la légère. Sa réussite nécessite une approche qui allie une variété de compétences finement utilisées. Dans cette optique, voici cinq des compétences indispensables aux chefs de projet de notre époque.

  1. Du talent pour la gestion d’équipe

Le succès de l’équipe ne se limite pas à ce que chaque personne remplisse les exigences minimales requises pour atteindre les objectifs du projet, ce qui explique pourquoi la gestion de l’équipe est en tête des compétences. En plus d’inspirer et de motiver les membres de son équipe, un bon chef d’équipe voit l’ensemble de la situation opérationnelle et s’efforce de transformer la vision en réalité grâce à la contribution de chacun. Une partie de la gestion consiste à savoir quand déléguer, quand négocier, quand charmer et quand réveiller votre équipe.

Favoriser un esprit d’équipe fort exige que vous motiviez chaque membre de l’équipe, tout en les encourageant à considérer que leur succès et celui de l’équipe sont inextricablement liés.

  1. Un leadership compatissant

En tant que chef de projet, il est inévitable que ceux qui travaillent avec vous, vous considèrent comme une figure d’autorité. Cela peut affecter leurs interactions avec vous, même si ce n’est que d’une manière inconsciente. Les meilleurs leaders sont ceux que les autres veulent suivre. Lorsque des personnes travaillent sous / aux côtés de quelqu’un en qui elles ont réellement foi et confiance, il est possible d’oublier la différence de hiérarchie tout en maintenant un respect inhérent à la position plus élevée.

En revanche, les dirigeants qui ne cessent d’affirmer leur position d’autorité en rappelant constamment leur rang aux autres, ne peuvent que causer des problèmes. Un leader de la sorte obtiendra de son équipe uniquement du travail fait par obligation et nécessité, et non parce qu’ils sont engagés et motivés par leurs chefs d’équipe. Ce type de «leadership» ne suscitera jamais le même genre d’enthousiasme ou de respect que celui qui consiste à inspirer et à encourager, plutôt que de diriger et de commander.

Un chef compatissant trouvera également plus facile de motiver son équipe à fournir des efforts supplémentaires en période de pression et de stress.

  1. Une délégation équitable du travail

L’art de déléguer le travail de manière appropriée est l’un des talents les plus importants en matière de gestion de projet. Une délégation efficace – et astucieuse – implique non seulement de jumeler les bonnes personnes avec les bonnes tâches, mais aussi de développer les talents et de reconnaître les occasions d’aider les membres du projet à apprendre et à s’améliorer.

Ce n’est pas aussi simple que de savoir adapter parfaitement votre équipe aux tâches pour lesquelles ils sont compétents. En tant que leader, vous devez également aider à former votre équipe et à assigner des tâches qui les encouragent à travailler, et à développer leurs compétences en dehors de leur zone de confort.

Vous avez peut-être des personnes au sein d’un projet qui excellent dans certains domaines, et il est souvent tentant de leur donner le même travail ou le même rôle. Cependant, en particulier si vous trouvez que votre projet est en avance, il est avantageux de permettre à un membre moins expérimenté de l’équipe d’assumer un nouveau rôle ou de travailler avec le membre de l’équipe qui réalise habituellement cette tâche. L’établissement d’une culture d’apprentissage continue encourage la croissance personnelle et le partage des connaissances, ce qui est bénéfique pour tous.

En répartissant le travail de façon juste et équitable, vous parviendrez à la fois à motiver les membres du projet et à assurer un flux de travail efficace. Si vous pouvez aider les membres du projet à diversifier leurs compétences, il sera plus facile de les déléguer au fil du temps.

  1. Une communication raisonnable

La gestion de projet de qualité repose sur tous les membres de l’équipe qui développent des liens avec les autres. L’une des erreurs les plus courantes commises par les responsables de projet est de voir la communication comme une voie à sens unique. Beaucoup adoptent l’approche «Je parle et les autres devraient écouter». Cependant, de bonnes compétences en communication sont tout autant axées sur l’écoute que sur le partage des connaissances dans le cadre de votre projet. Une mauvaise communication ne fera qu’entraver le flux de travail du projet, tout en endommageant potentiellement votre relation avec les membres de votre équipe.

Faire preuve de considération dans votre communication signifie également savoir quand définir des limites. Si vous contactez trop souvent vos collègues, ils sont susceptibles de trouver cela ennuyeux, car certains considèreraient vos messages comme des spams excessifs et inutiles. Si vous donnez des nouvelles trop souvent, vos collègues ne pourront pas absorber toutes  les informations que vous leur envoyez.

Que vous communiquiez avec vos collègues par e-mail, par téléphone ou en personne, les mêmes principes s’appliquent. Vous devez leur donner suffisamment d’informations régulières pour leur indiquer dans quelle direction le projet se dirige, mais trop d’informations donnera l’impression que vous ne savez pas établir de priorités.

  1. Une motivation constante

La direction et la stimulation sont peut-être les composantes les plus efficaces d’un bon leadership. Garder votre équipe motivée et aller de l’avant assurera non seulement que vous en tiriez le meilleur parti, mais aussi qu’elle veuille vous donner le meilleur à tout moment. Veiller à ce que toute votre équipe reste motivée est un défi plus important que de garder une personne motivée. Si une de vos équipes commence à perdre confiance dans le projet ou en vous, elle aura plus de difficultés à maintenir sa confiance en elle-même.

Pour maintenir la motivation et l’ambition de votre équipe, vous devrez exploiter efficacement toutes les compétences de cette liste. Si vous pouvez le faire, la productivité suivra naturellement.

 

Une gestion de projet réussie est l’un des plus grands défis auxquels toute entreprise peut faire face. Outre les compétences compilées ici, il existe de nombreux autres aspects, notamment l’organisation, la gestion des risques, la négociation, la gestion du temps, la budgétisation et d’autres aspects nécessaires pour assurer un flux de travail solide et la réussite de la gestion de projet.

Mais si vous parvenez déjà à appliquer ces cinq là efficacement, le reste suivra certainement.

Publié par Taskworld

Créez votre Espace de travail, qui s'apparente à votre bureau virtuel. Puis, invitez vos collaborateurs. Ensemble, vous pourrez créer et partager vos projets en transversal, constituer des listes de tâches, assigner des tâches, en assurer le suivi et mettre en place une date de début et une date d’échéance pour tenir les délais. Grâce au tableau de bord, vous disposerez d’une vision claire des progrès de vos projets et de la charge de travail de chacun.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s