Les différents modes de management. Avantages et inconvénients

Il existe de nombreux styles de management, plus ou moins appropriés aux personnes à qui l’on a à faire : autonomes, indépendantes ou qu’il convient d’encadrer. Enquête…

Management directif :

Lorsque ce style de management est dominant, la préoccupation du manager est avant tout de structurer et d’organiser l’environnement de travail.
Ce mode est efficace et fonctionne bien avec les personnes peu autonomes et qui ont besoin d’être cadrées, bref qui ont un profil d’exécutant.
Ce mode fonctionne également avec les débutants, les stagiaires qui doivent eux aussi être cadrés.

Avantage : Le management directif est bien adapté dans les situations d’urgence et de crise, le rôle de chacun y est bien défini pour faire face à la situation.  

Inconvénient : Ce mode directif ne permet pas d’avoir une vision globale de la situation et peut parfois faire apparaître un comportement trop autoritaire qui peut être rejeté.

 

Management explicatif ou persuasif :

Le manager mobilise, fait adhérer. Il communique de façon pédagogique. Cela fonctionne avec les personnes qui ont un degré d’autonomie peu élevé, avec les personnes qui ont une volonté de progresser, avec les personnes qu’il faut convaincre.

Avantage et inconvénient :
Le manager n’est pas un professeur, si ce mode de management explicatif est exclusif cela demande beaucoup de temps. Un temps précieux,  qui pourrait être mieux utilisé ailleurs, pour assumer d’autres responsabilités.

Management participatif :

La préoccupation du manager est d’associer et de faire participer. Il veille à la qualité de la communication interne, il négocie les objectifs et les échéances et il laisse les choix des méthodes de travail pour atteindre les résultats.

Avantage : 
Efficace avec des personnes suffisamment autonomes que l’on veut responsabiliser.
Moins de surveillance et de contrôle à observer.

Inconvénient :
Dans cette optique de négociation il est important de mettre à plat, de prendre en compte qu’il y a du négociable et du non négociable et le définir.

 

Management délégatif :

Responsabiliser des collaborateurs en leur confiant des missions, des objectifs et des projets avec un choix des méthodes pour atteindre les résultats, c’est l’objectif principal de ce type de leadership.

Ce mode est efficace avec des personnes qui ont un degré d’autonomie très important, un espace de liberté large qui leur donne la possibilité d’explorer leur ressource personnelle. Cela est bon tant pour le collaborateur que pour le manager, qui voit son temps libéré des contraintes quotidiennes et peut ainsi se consacrer aux projets à moyen et long termes.

Avantage et inconvénient :

Le danger est de déléguer pour masquer sa propre incompétence ou sa propre irresponsabilité. Autre risque, déléguer c’est prendre le risque de voir le laisser aller s’installer, voire le laxisme, ou pire, l’abandon.

On peut constater que les deux premiers styles de management  directif et explicatif vont avoir à tendance à privilégier tout ce qui relève sur l’organisation, on met l’accent sur les comportements organisationnels. Tandis que pour les styles participatif et délégatif, c’est le comportement relationnel qui prédomine.

 

Article rédigé par Anthony A.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s