Développé à partir de 2006 aux États-Unis, le concept de “microblogging” a depuis révolutionné les réseaux sociaux et la diffusion de l’information.

A mi-chemin entre messageries instantanées et blogs

Les plateformes de microblogage proposent des publications plus courtes que celles des blogs classiques. Qu’il s’agisse de textes courts, d’images ou de vidéos embarquées, le but visé est de diffuser plus fréquemment des informations en se limitant au minimum utile. C’est à l’américain Twitter — et à ses désormais célèbres publications de 140 caractères — que l’on doit l’explosion du microblogging depuis 2006. L’élève chinois Weibo a bien appris, à tel point qu’il vient de détrôner son maître américain.

L’élève a dépassé le maître

“Weibo” — qui signifie en chinois “microblogging” — est tout bonnement le clône de Twitter. Les deux sociétés ont cependant des parcours très différents.

Si Twitter déçoit de plus en plus en terme de nombre d’usagers, de revenus et d’innovations, Weibo, lui, tient toutes ses promesses.
Les rapports que l’on peut trouver sur ces deux sites en attestent : la croissance de Twitter stagne, tandis que le chiffre d’affaires mensuel de Weibo est en hausse de près de 34%. A tel point que la capitalisation boursière de Weibo (qui a fait ses premiers pas au Nasdaq en 2014) dépasse celle de Twitter. Toutes deux au delà des 11 milliards de dollars.

Sina-Weibo-Listing

La non-concurrence : un avantage certain…

Weibo dispose ici d’un avantage certain : la plateforme a pu se développer en Chine sans souffrir de la concurrence d’autres réseaux sociaux tels que Facebook, Instagram, Snapchat ou Youtube : ceux-ci étant tout bonnement inaccessibles dans le pays.
Malgré la surveillance de tous ses contenus, Weibo est parvenu à capter près de 300 millions d’utilisateurs sur les 700 millions d’utilisateurs d’internet dans le pays. Le Gouvernement chinois est particulièrement actif sur la plateforme. Il y censure notamment la propagation des rumeurs.

Les revenus publicitaires comme meilleurs indicateurs

Alors qu’ils patinent sur Twitter, les revenus publicitaires sur la plateforme chinoise ont augmenté de plus de 45% en un an. Un business florissant et un public énorme qui attirent désormais des stars américaines comme Madonna ou Leonardo DiCaprio, qui a publié son premier message en octobre dernier.

Avec ces trois mots “Bonjour la Chine” l’acteur a récolté plus de 1,2 millions de fans, et ce, en seulement 48 heures.
Et vous, quels seront vos premiers mots sur Weibo ?

Rédigé par : Anaïs Normand

Publié par Taskworld

Créez votre Espace de travail, qui s'apparente à votre bureau virtuel. Puis, invitez vos collaborateurs. Ensemble, vous pourrez créer et partager vos projets en transversal, constituer des listes de tâches, assigner des tâches, en assurer le suivi et mettre en place une date de début et une date d’échéance pour tenir les délais. Grâce au tableau de bord, vous disposerez d’une vision claire des progrès de vos projets et de la charge de travail de chacun.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s